Inspection professionnelle


Afin d’assumer sa principale responsabilité qu’est d’assurer la protection du public, tout Ordre professionnel, se doit, au sein de son organisation, d’instituer un comité d’inspection professionnelle (CIP) – (article 109 du Code des professions). Ce dernier « surveille l’exercice de la profession par les membres, notamment à l’inspection de leurs dossiers, livres, registres, médicaments, poisons, produits, substances, appareils et équipements relatifs à cet exercice ainsi qu’à la vérification des biens qui leur sont confiés par leurs clients ou une autre personne » (article 112 du Code des professions). C’est un processus consistant à évaluer, recommander et vérifier l’ensemble de la pratique d’un professionnel.

Cette surveillance par le CIP s’opère avec les activités suivantes :

1)       La complétion par les membres d’un questionnaire d’auto-évaluation couvrant les divers champs de la profession;

2)       La visite d’un inspecteur dans le but de procéder à :

ou

Vous retrouverez de plus amples informations sur l’inspection professionnelle dans le Programme annuel d’inspection professionnelle adopté par le conseil d’administration de l’Ordre.